Cartes en main

36 image(s)

Cartes en main

Au XVIIIe siècle, la géographie est enseignée sous la forme de questions-réponses. Au siècle suivant, la carte est associée au texte et permet de fixer les caractéristiques de certains lieux comme les espaces montagneux, ou bien celles des regroupements de populations. Toutefois, l’enseignement de cette discipline est négligé jusqu’au Second Empire car jugé facultatif.

Les premiers atlas primaires, dont le Petit Atlas géographique du premier âge de M. Cortambert (vers 1840), apparaissent au milieu du XIXe siècle mais c’est un événement politique national qui met la discipline à l’honneur. La défaite de 1871 contre la Prusse, avec ses conséquences telle que la perte de l’Alsace-Moselle, révèle la méconnaissance de leur territoire par les écoliers.

Dès lors, des programmes scolaires de géographie sont précisés et servent de supports pour d’autres leçons telles que la morale ou l’histoire. De nouveaux supports pédagogiques se répandent dans les salles de classe (manuels, globes, cartes murales…) pour permettre aux élèves d’apprendre et de reproduire certains contenus.

Les dessins présentés dans cette galerie ont été réalisés par l’écolier Francisque Cuturier, domicilié à Labalme et élève à l’école privée de Poncin entre 1887 et 1890. Le cahier est consultable en salle de lecture sous la cote 1 T 5268. Vous pouvez également consulter l’instrument de recherche sur les fonds des écoles primaires et maternelles du département de l’Ain : https://www.archives.ain.fr/archive/fonds/FRAD001_1T_1453_W/n:11 



1 | 2